Ma découverte du jour : le CD d’Hyperculte

Après avoir assisté hier soir au Théâtre de L’Echandole à l’excellent spectacle « La violence de nos rêves » proposé par le duo d’Hyperculte (Vincent Bertholet et Simone Aubert – contrebasse et batterie) et l’auteur-metteur en scène Jérôme Richer, j’ai eu envie de poursuivre l’expérience musicale. J’ai donc découvert aujourd’hui le CD de ces Genevois, qui seront, par ailleurs, à Paléo le 19 juillet.

Difficile de vous les décrire, pour cette raison je me permets de citer ce qui d’eux M4MUSIC : « Dans la jungle des genres, il n’y a rien sur quoi on ne peut mettre une étiquette. Les Genevois d’Hyperculte font de cette nécessité une vertu et se décrivent comme un duo «minimalist transpop prekraut postdisco». Cette désignation est plus qu’une bonne blague, car Simone Aubert à la batterie et Vincent Bertholet au micro et à la contrebasse proposent une musique aventureuse, poussant à la transe, bien loin des styles habituels ».

Une seule chose à faire, cliquez https://hyperculte.bandcamp.com/album/demo 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Optionally add an image (JPEG only)